Programme de Remise en État de l'Infrastructure Économique de Base (PREIEB)


Défi | Approche | Sources de financement | Résultats | Rapport final | Photos | Rapports

 

Défi

En Haïti, l'infrastructure économique de base (les systèmes d'eau potable, d'irrigation, d'assainissement, les routes, l'infrastructure électrique …) est quasiment inexistante, ou bien en très mauvais état, ce qui rend la tâche extrêmement difficile aux investisseurs locaux qui souhaiteraient mener à bien des initiatives en vue d'accroître les échanges, ce qui nuit par conséquent à la croissance de l'économie. La remise en état de l'infrastructure économique de base constitue une condition indispensable pour établir les bases de la relance économique en Haïti. L'état de dégradation de l'infrastructure de base du pays qui devrait donner forme aux territoires entraîne des coûts de transaction, d'accès, et d'usage si élevés, qu'ils pénalisent les entreprises nationales et les empêchent d'être compétitives tant au niveau national, qu'au niveau international.

Il s'agit donc pour l’État de remettre en ordre un territoire insuffisamment structuré et de le faire par la constitution de réseaux infrastructurels facteurs de liaison et de dynamisation mais aussi de renforcement des lieux attractifs et des points forts. L'opération permettra d'intervenir, à court terme, dans la remise en état ponctuelle de l'infrastructure économique de base, afin de restaurer la fonctionnalité de celle-ci et d'améliorer les conditions liées à la relance de l'activité privée. Il conviendra à cet effet de rétablir les prestations interrompues de services à destination de la population et d'établir les bases permettant une discussion nationale sur les caractéristiques du système à long terme. L’État pourra alors se réinventer et gagner en légitimité après une longue période où sa crédibilité était mise à rude épreuve.

 

Aller au haut