Projet de développement régional de la Boucle Centre-Artibonite (BCA)
Présentation du plan de relocalisation du bâtiment administratif du marché par l'Agronome Vilaire du CIAT - 18 Juilet 2016.
Projet de développement régional de la Boucle Centre-Artibonite (BCA)
Atelier de lancement à Oasis
Projet de développement régional de la Boucle Centre-Artibonite (BCA)
Campagne de Relevés Topographiques
Projet de développement régional de la Boucle Centre-Artibonite (BCA)
Lancement officiel du projet à Hinche
Projet de développement régional de la Boucle Centre-Artibonite (BCA)
Lancement officiel du projet à Hinche
Projet de développement régional de la Boucle Centre-Artibonite (BCA)
Reunion de suivi avec la Banque Mondiale
Projet de développement régional de la Boucle Centre-Artibonite (BCA)
Reunion de suivi avec la Banque Mondiale

Projet de développement régional de la Boucle Centre-Artibonite (BCA)


Actualités | Présentation du projet | Etat d'avancement | Passation de Marchés | Documents | Photos | Rapports

 

Contexte économique

 Le projet Boucle Centre Artibonite est initié dans un pays avec des contraintes assez spécifiques. L'économie haïtienne, essentiellement agricole, a été fortement affectée par une succession de chocs (crise alimentaire, ouragans de 2008 ayant détruit 60% des récoltes et des infrastructures, crise économique mondiale) mais avait néanmoins réussi à enregistré une croissance positive de 2.9% en 2009. Cependant, le séisme qui a frappé l'île en janvier 2010 a ravagé le pays : les pertes économiques et financières sont estimées à 10 milliards USD (soit 120% du PIB). Les grands équilibres économiques ont néanmoins pu être préservés, grâce au programme de stabilisation mis en place depuis 2005 et aux aides internationales massives.

On se rappelle que l'année 2011 a été marquée par un processus électoral et une épidémie de choléra très importante qui ont fortement freiné la reconstruction du pays. Le Plan d'action pour le relèvement et le développement national met en avant la création de pôles décentralisés de croissance économique, la réduction des vulnérabilités aux catastrophes naturelles, l'amélioration de l'accès aux services sociaux de base et le renforcement des institutions.

Haïti est le pays le plus pauvre de l'hémisphère occidental: plus de 80% de la population vivent sous le seuil de pauvreté, les deux tiers des Haïtiens sont touchés par le chômage ou le sous-emploi, et plus d'un Haïtien sur quatre est sous-alimenté. Et en outre, l'inflation est élevée (9,6%), principalement due à la flambée des prix de l'énergie et des aliments. Les infrastructures médiocres, le trafic de drogue, le crime organisé, les troubles sociaux et la déforestation à grande échelle, constituent les principaux obstacles à la croissance du pays. C’est donc dans ce contexte économique particulièrement difficile que le gouvernement haïtien a sollicité du groupe de la Banque

Aller au haut