Parc Industriel de Caracol (PIC)


Actualités| Présentation du projetEtat d'avancementPassation de Marchés | Documents | Photos | Vidéos | Rapports

Présentation du projet

1.- Par accords signés, respectivement le 23 août 2011, le 29 octobre 2012, le 18 février 2014 et le 20 février 2015 avec le Gouvernement Haïtien, la Banque Interaméricaine de Développement a octroyé à l’État haïtien les financements non remboursables 2552 GR/HA, 2779 GR/HA, 3132 GR/HA et 3384 GR/HA pour l’exécution des programmes intitulés, respectivement, programme d’infrastructures, programme d’infrastructure productive, programme d’infrastructure productive 2 et programme d’infrastructure productive 3, dont l’objectif principal est de contribuer à stimuler le développement économique du pays. Ces programmes sont administrés par l’Unité Technique d’Exécution (UTE) du Ministère de l’Économie et des Finances.

2.- Cet objectif est soutenu par un ensemble d’actions visant à créer les conditions pour l’implantation d’entreprises manufacturières dans le Parc Industriel de Caracol (PIC), renforcer la capacité du Gouvernement d’Haïti à gérer et à attirer les investisseurs dans le PIC et améliorer les conditions sociales et environnementales dans les zones environnant le PIC.

3.- Les ressources du programme d’infrastructures productives financeront principalement deux composantes.

4.- Composante 1 – Infrastructure dans le PIC : Il s’agira de construire un ensemble de bâtiments et d’infrastructures auxiliaires au PIC. Ce sont, de façon non limitative, des entrepôts, des bâtiments d’usine, des routes, l’expansion des systèmes d’approvisionnement en eau, des ouvrages de drainage et d’assainissement, l’extension du réseau de distribution d’électricité, une usine d’épuration des eaux usées, des cantines... Cette composante financera également la supervision desdits travaux ainsi que la gestion du PIC.

5.- Composante 2 – Viabilité à long terme du PIC et développement des régions avoisinantes :

Il s’agira de réaliser des études et activités pouvant assurer la durabilité environnementale et sociale, de fournir une assistance technique à la Société Nationale des Parcs Industriels (SONAPI) et de mettre en œuvre des activités de renforcement de la capacité des municipalités situées dans les zones d’influence directe du PIC. Ce dernier point concerne principalement de petits travaux d’infrastructures urbaines, la construction d’un centre de gestion et de recyclage des déchets solides au service du PIC et des municipalités voisines, la construction d’une infrastructure communautaire polyvalente et l’appui technique aux administrations locales. 

 

 

 

A la une

Parc Industriel Caracol 2016-HD

 

Aller au haut