Projet de Préservation du Patrimoine et Appui au Secteur Touristique (PAST)


Contexte | Description | Objectif | Passation de Marchés | Documents | Photos | Vidéo | Rapports

 

Description

Composante 1: Développer des sites d’Héritage Culturel et des circuits touristiques à travers une sélection d'investissements dans le Parc National Historique (PNH-CSSR)-CSSR et le centre historique du Cap-Haïtien
Cette composante fournira un appui au gouvernement pour restaurer, conserver, mettre en valeur et gérer des sites culturels et patrimoniaux existants pouvant induire et entretenir une demande touristique potentielle. Outre la conservation et la gestion, le projet appuiera en priorité les travaux de restauration et du confortement structurel de bâtiments historiques et autres monuments (Citadelle La Ferriere, Palais Sans Souci, Ramiers dans le Parc National Historique (PNH-CSSR), centre historique de Cap Haitien),, qui permettra d'améliorer l'attractivité de la destination et d'accroître la capacité d’accueil touristique de la région, de façon à ne pas focaliser toute la pression de la demande sur les éléments fragiles comme la Citadelle. Cette composante appuiera également la mise en place de la structure de gestion du PNH-CSSR et le renforcement de l’Institut de Sauvegarde du Patrimoine National (ISPAN).

Composante 2 – Soutien aux investissements locaux inclusifs
Pour assurer un développement inclusif, le projet appuiera également les investissements dans les communes voisines du PNH-CSSR et en particulier à Milot et Dondon permettant de développer leurs niveaux d’infrastructures et de services des populations locales, favoriser les conditions de développement du tourisme et promouvoir la chaîne de valeur touristique (par exemple, marché artisanal, les réseaux d'eau, d’assainissement et d’électricité. Ces deux communes sont les portes d’entrée du PNH, des lieux de passage et de transition vers ces sites et monuments restaurés et valorisés par le projet. Le projet comprendra également des investissements locaux autour du centre-ville du Cap-Haïtien. L'identification et la mise en œuvre de ces investissements seront réalisées suivant une approche de programmation participative sur la base des approches et schémas d’aménagement récemment réalisées pour Cap Haitien et Milot, celui en cours de finalisation pour Dondon et le plan de développement réalisé autour du PNH dans le cadre du PTDT.

Composante 3 – Soutien au développement d'activités touristiques et des services
La composante vise à renforcer les acteurs publics et privés dans le secteur du tourisme nord Haïti en finançant, notamment, une assistance technique à l'Organisation de Gestion de la Destination (OGD) et le Ministère du Tourisme (Ministère central et le Bureau du Nord). L’assistance technique comprendra : soutien pour la planification, le développement de produits touristiques (p. ex., activités, excursions), marketing et promotion, engagement communautaire dans l'élaboration de ces produits.. Cette composante apportera aussi un soutien aux entreprises dans le secteur du tourisme, avec l'appui allant de services de développement d'affaires de base (p. ex. la préparation business plan) de développement de produits et du marketing. La composante permettra aussi d’élaborer et mettre en place un fonds de tourisme communautaire qui serait conçu pour, entre autres, développer et gérer des fêtes locales et manifestations culturelles pour engager les populations locales dans le tourisme lié au patrimoine culturel. Enfin, le projet servira à financer la conception et la mise en œuvre d’un premier système de statistiques du secteur touristique.

Composante 4 – Réserve pour Risques et secours d’urgence
Cette composante appuiera les organismes impliqués dans le projet dans le cas d’une catastrophe naturelle définie. Étant donné que cette zone du projet est exposé à plusieurs risques, notamment géotechniques (tremblements de terre, tsunamis, liquéfaction des sols, glissements de terrain), hydro-météorologiques (vent / ouragans, cyclones, tsunamis), et les effets du changement climatique (élévation du niveau de la mer, l'érosion côtière), le gouvernement peut demander une réaffectation des fonds du projet pour soutenir les efforts d'intervention, y compris la reconstruction des bâtiments publics et privés. Cette composante appuiera la réalisation de mesures de redressement d'urgence et la réhabilitation des sous-projets ou la mise en oeuvre d'un programme de subvention pour les bénéficiaires admissibles touchés par la crise.

Composante 5 - Mise en oeuvre, évaluation, et monitoring du projet et suivi environnemental ou social
Le projet sera mis en oeuvre par l'Unité Technique d'Exécution (UTE) du ministère de l'Economie et des Finances (MEF) et, dans le cas de la composante 1, une unité spéciale de l’ISPAN affectée au projet. Cette composante financera les coûts d'exploitation et l’achat des fournitures et des services nécessaires pour assurer la mise en oeuvre effective du projet, ainsi que les dépenses nécessaires pour assurer un suivi et une supervision technique, fiduciaire, environnementale et sociale adéquate. Le projet comportera également une provision pour compensation en cas de déplacement involontaire qui pourrait être nécessaire dans le cadre du projet. Cette composante renforcera les capacités de l’UTE dans les domaines du management, l'approvisionnement et la gestion financière.

 

Aller au haut