Programme " Amélioration de l'Accès à l’Électricité en Haïti " - AMACEH

Actualités Présentation du programme | Etat d'avancement | Passation de Marchés | Documents | Photos | Rapports

Contexte

Le programme « d’Amélioration d’Accès à l’Électricité en Haïti (AMACEH) / 4900/GR-HA et HA-L 1140 » est conduit par l’État Haïtien via le Ministère de l’Économie et des Finances depuis 2019. Il vise non seulement à donner de l’accès à l’électricité dans les milieux non desservis par le Réseau de l’ED’H, mais aussi à contribuer au renforcement de l’ANARSE et à l’augmentation de la capacité de production électrique du Parc Industriel de Caracol (PIC). AMACEH est un plus apporté au secteur d’énergie, par l’État en vue d’assurer une croissance économique du pays, quand on considère la valeur ajoutée que l’électricité donne au développement durable. Dans sa stratégie d’expansion socio-économique, le programme favorise l’implication du secteur privé des affaires afin de promouvoir la stabilité économique en Haïti.

Pour ce, deux accords de don, ont été signés entre l’État Haïtien et la Banque Interaméricaine de Développement (BID) d’une part pour l’ensemble du programme s’étendant sur tout le pays, le 3 Septembre 2020, identifié au numéro : « 4900/GR-HA »; et entre l’État Haïtien et l’Agence Américaine de Développement (USAID) d’autre part, pour le renforcement de la production d’électricité du PIC, identifié au numéro : « GRT/CF-17708-HA ». Le programme AMACEH a pour objectif général : « Accroître la fiabilité de l'accès à l'électricité en Haïti en favorisant le développement économique et le renforcement de la gouvernance du secteur ». Ainsi, dans le but de mieux cerner l’objectif prédéfini, AMACEH s’est subdivisé en trois (3) composantes :

    1- Développement de mini-réseaux électriques décentralisés avec la participation du secteur privé. La technologie de l’énergie renouvelable sera déployée pour l’exploitation de ces mini-réseaux dans les zones délimitées non couvertes par l’Électricité d’Haïti (ED’H). Ils seront construits et exploités par des compagnies privées par le biais de concessions à long terme. Ces engagements seront accordés par l’Autorité Nationale de Régulation du Secteur de l’Énergie (ANARSE) aux développeurs par une procédure d’appel d’offres concurrentiel. Cette composante est implémentée par l’Unité Technique d’Exécution (UTE) du Ministère de l’Économie et des Finances (MEF).

    2- Conception, fourniture, installation et mise en service de deux centrales solaires photovoltaïques, une de 8 MWp et une autre de 4 MWp; combinée chacune avec un système de stockage (Batteries) pour pallier aux fluctuations d’énergie électrique à court terme. Cette réalisation permettra à l’État Haïtien d’offrir l’électricité à un moindre coût aux clients du PIC. Le système suscitera de la compétitivité et la durabilité des industries au Parc. Cette composante est portée par la Cellule d’Énergie (CE) du Ministère des Travaux Publics, Transports et Communications (MTPTC).

    3- Renforcement de la gouvernance du secteur. - Cette composante portée par l’Autorité Nationale de Régulation du Secteur de l’Énergie (ANARSE), va appuyer le porteur dans l’exécution de son mandat et de ses responsabilités vis-à-vis des contrats de concession.

Aller au haut